Bandeau_SylvieB_Site_logo

FÉMININ SACRÉ – CHAMANE DU JOUR 28 AOÛT : LA FEMME TORTUE

 BLOGUE

CHAMANE DU JOUR 28 AOÛT : LA FEMME TORTUE

257880_10150219095746962_669507_o1

La FEMME TORTUE est une femme Sage qui a les pouvoirs de la Tortue. Elle a la capacité de créer, de porter le monde et de savoir se protéger.

Cette Femme Chamane honore la lenteur, la patience. Elle sait prendre son temps, accepter la durée de chacune des étapes. Tous les enfants de la Terre sont ses enfants.

 » Nous sommes nées de la Terre, du ventre de la Mère-Terre et nous y retournerons à la fin de notre vie ! « 

(Référence du livre de Sylvie Bérubé Dans le ventre d’Ève, à la découverte du féminin en soi)

La mission de la Femme Tortue est d’être une Mère gardienne et protectrice de la Terre. 

 tortue

La tortue est un animal sacré dans l’histoire et la culture des peuples iroquoiens, elle est à l’origine de la création de la Terre. La Tortue symbolise la Mére, la naissance, la Source de Vie, le début de toute chose. La tortue est protectrice des nouveau-nés en guidant leur venue au monde. Elle est également un symbole d’immortalité et de sagesse pour le peuple des Hurons. La tortue est également porteuse de la terre dans la conception du monde chez les Sioux, elle a un rapport direct avec la naissance et les enfants.

Le récit de la création du monde chez les Hurons fait une place importante à la tortue. La légende stipule qu’avant la vie, toutes les créatures vivantes résidaient au-dessus des nuages, au milieu des lacs, des rivières et des forêts. Quand, un vieil homme atteint d’une maladie du se faire soigner par un breuvage à base d’écorce, sa fille se porta volontaire pour aller en forêt, accompagnée de son chien. En arrivant à la forêt, un ours la flaira et tenta de l’attraper pour la manger.

Il lui sauta dessus, mais tomba dans un trou et entraîna le chien avec lui. La fille tenta de sauver son chien en se précipitant vers ce trou. Durant la chute, elle s’agrippa à un arbre pour se retenir, mais l’effet ne fut pas des meilleurs. Au lieu de remonter, elle descendit en emportant avec elle tout le paysage qui l’entourait. Elle tomba et atterrit directement sur la carapace d’une tortue. Celle-ci tout étonnée d’avoir une passagère clandestine sur le dos, demanda au castor, à la loutre et au crapaud d’apporter de la terre sur sa carapace pour que la femme s’y sente à l’aise.

Ainsi, grâce aux animaux, la Terre prit de l’expansion sur le dos de cette tortue et, devint la Terre telle qu’on la connait. Comme elle porte l’univers sur son dos, c’est pourquoi la tortue est un symbole important, elle représente la Terre-Mère sacrée, spécialement pour les Hurons, mais également pour d’autres peuples iroquoiens, tels que les Sioux et les amérindiens.

Selon le dictionnaire des symboles d’Alain Gheerbrant, anthropologue et poète, la tortue est un symbole de persévérance et de sagesse, elle est la symbolique de la Terre-Mère même. Sa carapace est le symbole de la protection envers des blessures humaines. La tortue est la représentation de l’univers, porteuse du monde et de l’humanité, elle est un gage de stabilité pour tous.

Les Hurons, établis au XVIIe dans le sud de l’Ontario, est un ensemble des sociétés iroquoiennes qui repose sur un système de parenté matrilinéaire et matrilocal dont l’unité de base est le clan. Ce même clan qui insiste sur l’univers social solide et attaché ensemble par les traditions et par une communauté riche en savoir.

Plusieurs peuples iroquois idolâtrent la tortue et transmettent son histoire de création de l’univers depuis toujours aux générations futures. En particulier, les Hurons-Wendat vivaient sur le territoire situé entre les lacs Simcoe et huron, au centre de l’Ontario. Puis, après l’arrivée des Européens, ils ont souhaité continuer la chasse et déménagea leur tribu à Québec entre 1650 et 17006. Le nom « Wendats » est tiré de la légende de la tortue puisque la signification de ce nom est « gens qui vit sur le dos d’une tortue géante ».

Ainsi, ce peuple croyait que le dos de la tortue supportait le monde entier. Ce peuple fut dispersé de leur territoire en 1649 lors des guerres iroquoises avant même l’arrivée des Européens. Malgré les batailles et les tribus qui se sont divisées, les peuples hurons n’ont jamais perdu la tradition orale associée à la tortue.

Puisque la tortue est symbole de sagesse, de courage et de persévérance, les Hurons la considèrent comme une image positive. C’est comme si la Terre-Mère venait rencontrer ses enfants elle-même. Puisqu’elle est celle qui soutient l’humanité entière, elle personnifie la déesse de l’énergie et la Mère éternelle.

La tortue a une carapace qui enseigne comment se protéger des blessures, de l’envie, de la jalousie et de l’inconscience des autres. Elle souligne également les dangers de bousculer le cours des choses, et de laisser mûrir des idées avant de les exposer au grand jour.

L’humanité a besoin du savoir ancestral de La Femme Chamane, Médecine, Guérisseuse afin qu’elle retrouve sa place sur la terre comme au ciel en déployant ses grands pouvoirs féminins et en initiant les femmes et les hommes au caractère sacré de la Mère-Terre afin qu’ils en deviennent les gardiens et qu’ils retrouvent les pouvoirs guérisseurs de leur chamane intérieur.

Développez les grands pouvoirs guérisseurs de la Femme-Tortue !

« Devenez des gardien(ne)s de la Mère-Terre en reconnaissant son caractère sacré ! »

 

Contemplez comment cette FEMME TORTUE agit sur vous aujourd’hui et réveillez les pouvoirs de cette Femme Chamane en vous 

Consultez Les Médecines des femmes présentées à l’École Internationale du Féminin Sacré

C’est avec un grand plaisir que Sylvie Bérubé (Lüna)  vous présente la Chamane du jour. Elle souhaite inspirer les femmes (et les hommes) à reconnaître la chamane à l’intérieur d’elles-mêmes. Nous avons toutes plusieurs femmes chamanes en soi, plusieurs femmes déesses en soi.

Sylvie Bérubé (Lüna) de l’École Internationale du Féminin Sacré trouve les images de chamane sur internet et a un grand plaisir à vous faire découvrir les artistes qui honorent le Féminin Sacré et la Femme Chamane, Médecine, Guérisseuse.

Suivez-nous sur Facebook

Découvrez le site de l’ÉCOLE INTERNATIONALE DU FÉMININ SACRÉ créé par Sylvie Bérubé (Lüna) et inscrivez-vous sur notre INFO-LETTRE pour connaître les activités au Québec et en Europe :

– Séminaire de 5 jours sur la Voie Sacrée du Coeur –

« NAÎTRE À SA CHAMANE, NAÎTRE AUX POUVOIRS GUÉRISSEURS DE LA MÈRE-TERRE »

9 au 14 octobre 2014 en pleine Nature sauvage à St-Michel des Saints au QUÉBEC

31 octobre au 5 novembre 2014 à la Forêt sacrée de Brocéliande en Bretagne en FRANCE

grande5

Pour en savoir plus

– Stage de 2 jours –

« RETROUVER LES RACINES ET LES AILES DU FÉMININ SACRÉ »

18-19 avril 2015 à Paris en FRANCE

femme_arbre5

Pour en savoir plus

Comments are closed.