Bandeau_SylvieB_Site_logo

FÉMININ SACRÉ – DÉESSE DU JOUR 5 DÉCEMBRE : NANSHE

 BLOGUE

 

DÉESSE DU JOUR 5 DÉCEMBRE : NANSHE  

Nanshe_by_illustratrice_lalex

Déesse sumérienne des rêves et de la prophétie. Elle excellait dans l’art de la divination fondée sur la symbolique des rêves, cette pratique permettait de voir l’avenir. Les rêves étaient perçus comme des messages divins. Nashe avait un rapport particulier avec les sources souterraines, souvent associées au don de prophétie. Les prophètes et prophétesses qui présidaient les rites tenus en son honneur et qui apprenaient à interpréter les rêves devaient subir une initiation incluant une descente symbolique sous terre. 

Réflexion :  «  Je prête attention à mes rêves, car mon âme voyage dans ce royaume lorsque je sommeille. »

Invoquez la déesse NANSHE pour comprendre les messages en rêves que vous recevez de votre divinité.

Laissez naître en vous ce grand pouvoir divin féminin d’être clairvoyante et d’avoir les dons de vision et de prohétie.

Vous êtes plusieurs à nous lire sur Facebook ! Cliquez sur JAIME pour nous démontrer que vous appréciez cette déesse du jour. Et PARTAGEZ afin que tous reçoivent les vibrations du Divin Féminin Sacré à chaque jour. Certains jours vous êtes des milliers de personnes qui consultent la déesse du jour… C’est merveilleux, le Féminin Sacré agit sur nos âmes, nos cœurs, nos esprits et nos corps… Permettez-vous de découvrir la SPIRITUALITÉ FÉMININE.l97828966747871

Sylvie Bérubé (Lünade l’École Internationale du Féminin Sacré s’inspire du livre « UNE DÉESSE PAR JOUR » de Julie Loar aux éditions ADA et souvent des textes de Wikipédia pour vous présenter une déesse par jour. Lüna trouve les images sur internet et a un grand plaisir à vous faire découvrir les artistes qui honorent le Féminin Sacré.

Découvrez le site de l’ÉCOLE INTERNATIONALE DU FÉMININ SACRÉ www.femininsacre.com créée par Sylvie Bérubé (Lüna)

et inscrivez-vous à notre INFO-LETTRE et consultez la page d’accueil de notre site pour connaître les activités au Québec et en Europe.

 

Comments are closed.