Bandeau_SylvieB_Site_logo

FÉMININ SACRÉ- DÉESSE DU JOUR 9 MAI : PASIPHAÉ

 BLOGUE

DÉESSE DU JOUR – 9 MAI : PASIPHAÉ

Pasiphaé

Déesse grecque de la Crête dont le nom signifie « celle qui brille pour tous », une épithète classique de la déesse Lune, fille d’Hélios et de Persé, est l’épouse de Minos, roi de Crète, et la mère du Minotaure. Elle a pris la forme d’une vache et s’est accouplée avec Zeus qui s’était transformé en taureau blanc sacré et elle a donné naissance à la légende du Minotaure, mi-homme, mi-taureau. Elle est la mère de la déesse crêtoise Ariane et elle fait partie de l’ère du Taureau, il y a 4000 ans. Le roi Minos a été son époux. Pasiphaé est une descendante de la déesse vache Io.

Dans la Grèce continentale, Pasiphaé était honorée comme une déesse de la divination.

Elle conçoit plusieurs enfants de Minos, notamment Ariane, Deucalion, Glaucos, Androgée, Catrée, Acacallis, Xénodicé et Phèdre. Jalouse des infidélités répétées de son mari, elle lui jette un sort, le condamnant à éjaculer des bêtes venimeuses s’il couche avec d’autres femmes, provoquant ainsi leur mort.

LÉGENDE DU MINOTAURE:

Le roi Minos avait reçu en présent un magnifique taureau blanc de la part de Poséidon mais il négligea sa promesse de le sacrifier à Poséidon, aussi ce dernier inspira-t-il une passion coupable et contre-nature à Pasiphaé. Aidée par l’architecte Dédale, qui lui fabriqua une vache de bois, Pasiphaé céda à cet amour incontrôlable et donna naissance à un monstre mi homme mi taureau. Pour cacher cette honteuse progéniture, Minos demanda à l’ingénieux Dédale de construire un palais dont l’agencement des pièces et des couloirs serait si compliqué qu’il serait impossible d’en sortir. C’est ainsi que le Labyrinthe fut construit pour maintenir le minotaure enfermé. De plus le Minotaure se nourrissait de chair humaine.

Après l’assassinat de son fils Androgée, Minos, qui avait remporté la victoire sur les Athéniens demanda un tribut de guerre qui consistait à livrer toutes les fins de Grande Année (tous les neuf ans) ou tous les ans selon les auteurs, sept jeunes hommes et sept jeunes filles destinés à servir de pâture au monstre ou à mourir de faim et de soif dans le dédale des couloirs.

Peu après l’arrivée à Athènes de Thésée, le tribut vint à échéance pour la troisième fois et Thésée compatit si profondément à la douleur des parents, dont les enfants étaient susceptibles d’être tirés au sort, qu’il s’offrit volontairement comme l’une des victimes en dépit de la pressante insistance d’Egée, son père, pour le dissuader.

Après quelques péripéties lors de la traversée, Thésée débarqua en Crète et sut s’attirer l’amour d’Ariane, la fille de Minos et de Pasiphaé. Contre la promesse d’un mariage, Ariane trahie son pays et son demi-frère. Après avoir pris des informations auprès de Dédale, elle fournit à Thésée une pelote de fil qu’il devrait dévider en entrant dans le labyrinthe et rembobiner après avoir tué le monstre pour retrouver la sortie.

Ariane-thesee-minotaure

Après avoir tué le Minotaure endormi, il n’eut qu’à suivre le fil que lui avait confié Ariane jusqu’à la sortie sans se perdre dans le labyrinthe puis il délivra les jeunes gens et les jeunes filles. Il saborda la flotte crétoise afin de ne pas être poursuivi et s’embarqua avec Ariane qu’il devait « oublier » sur les rivages de Naxos.

Réflexion: « Je peux être une étoile brillante si je nourris mes talents et mes forces. »

Invoquez PASIPHAÉ pour 

Laissez naître en vous ce grand pouvoir divin féminin d.

Vous êtes plusieurs à nous lire sur Facebook ! Cliquez sur JAIME pour nous démontrer que vous appréciez cette déesse du jour. Et PARTAGEZ afin que tous reçoivent les vibrations du Divin Féminin Sacré à chaque jour. Certains jours vous êtes des milliers de personnes qui consultent la déesse du jour… C’est merveilleux, le Féminin Sacré agit sur nos âmes, nos cœurs, nos esprits et nos corps… Permettez-vous de découvrir la SPIRITUALITÉ FÉMININE.

l97828966747871

Sylvie Bérubé (Lünade l’École Internationale du Féminin Sacré s’inspire du livre « UNE DÉESSE PAR JOUR » de Julie Loar aux éditions ADA et souvent des textes de Wikipédia pour vous présenter une déesse par jour. Lüna trouve les images sur internet et a un grand plaisir à vous faire découvrir les artistes qui honorent le Féminin Sacré.

Découvrez le site de l’ÉCOLE INTERNATIONALE DU FÉMININ SACRÉ www.femininsacre.com créée par Sylvie Bérubé (Lüna)

et inscrivez-vous sur notre INFO-LETTRE pour connaître les activités au Québec et en Europe.

Comments are closed.