Bandeau_SylvieB_Site_logo

POURQUOI ET COMMENT PRENDRE SOIN DE MON COEUR DE FEMME

 BLOGUE

PRENDRE SOIN DE MON COEUR DE FEMME

304e8765-1297-4228-8776-f36406d81126

de la série d’articles POURQUOI ET COMMENT PRENDRE SOIN DE MOI

par Sylvie Bérubé (Lüna)

de l’École Internationale du Féminin Sacré

POURQUOI PRENDRE SOIN DE MON COEUR ?

Je prends soin de mon coeur de femme parce que je le reconnais comme un grand réceptacle de l’amour infini qui circule en moi. Le Féminin Sacré qui m’habite me relie directement à mon coeur. Mon âme est reliée à ce réservoir d’amour afin de me nourrir, de me permettre d’être, d’agir, d’évoluer et de créer. Mon coeur a besoin d’aimer, d’être en relation d’amour avec moi-même et avec les autres, de bien aimer, d’être bien aimée, de donner généreusement sans attente, de recevoir, d’être libre, d’écouter, d’exprimer mes émotions, de pardonner. Pour cela, il est nécessaire qu’il soit léger, qu’il se libère de toutes les entraves ou charges émotionnelles qui le cristallisent, le cuirassent et l’obligent à se fermer.

 

J’ai besoin que mon coeur soit ouvert pour baigner dans l’énergie d’amour qui m’habite; pour éveiller le fluide d’autoguérison qui peut agir sur toutes mes blessures; pour favoriser l’amour et l’union sacrée de mon couple intérieur: pour danser dans mes polarités féminine et masculine afin de m’épanouir sur la voie sacrée du coeur et devenir une Femme de Coeur, Une Femme Créatrice, une Femme Mère et une Femme Guérisseuse.

 

Fermer mon coeur à l’autre, c’est aussi fermé mon coeur à moi-même. En fermant les portes de mon coeur, je limite la libre circulation de l’Amour pour moi et pour l’autre. Avoir le coeur fermé, me maintient dans la peur, la tristesse, la colère, la rancune, la haine, le ressentiment, la jalousie, la vengeance, la comparaison, la solitude. Quand j’ai trop d’émotions refoulées, je souffre et je le ferme davantage. Je reconnais l’importance de prendre soin de mon coeur pour m’épanouir et de rayonner l’amour autour de moi, pour favoriser la paix sur la Terre entre tous les êtres vivants.

Sylvie Bérubé (Lüna)


COMMENT PRENDRE SOIN DE MON COEUR ?

Pour prendre soin de mon coeur de femme, j’utilise les arts sacrés : la méditation, l’écriture, le dessin, la danse, la visualisation, l’Intégration Mémorielle qui me permettent d’ouvrir mon coeur, d’exprimer ce qui l’habite. J’ai besoin de le libérer de ses charges émotionnelles accumulées dans le passé. Alors voici comment j’en prends soin.

En prenant soin de moi

Je choisis de prendre soin de moi en m’aimant telle que je suis; en ouvrant mon coeur autant à mes défauts que mes qualités, à mon ombre qu’à ma lumière; en en me priorisant pour m’accorder du temps, de l’amour, de l’attention, de l’écoute, des soins physiques et corporels pour répondre aux besoins de mon corps, de mon coeur, de mon esprit et de mon âme; en favorisant mon bien-être corporel, émotionnel, mental et spirituel jour après jour; en répétant ce mantra lors de mes méditations: « Je suis amour, l’amour est en moi, l’amour passe à travers moi, l’amour m’entoure, l’amour m’enveloppe, l’amour me protège, je suis amour. »

En prenant soin de mon enfant intérieur

Je choisis de prendre soin de mon enfant intérieur car il est le gardien des mémoires de mon enfance. Il est celui qui me guide sur la piste de libération et de guérison de mes blessures fondamentales.  Il a besoin de moi, de mon écoute, de mon attention, de mon soutien, de ma protection, de ma bienveillance, de ma reconnaissance, de ma confiance, de mon amour, pour pardonner à ceux qui lui ont manqué de respect, qui ne l’ont pas aimé, sécurisé, reconnu ou qui ont pu l’abandonner, le trahir, le maltraiter ou l’humilier. Il souhaite que je lui ouvre mon coeur, que je l’accueille dans mes bras et que je pardonne à ceux qui l’ont blessé afin qu’il retrouve sa joie de vivre, sa légèreté. En visualisation, je vais à sa rencontre pour l’entendre, l’écouter et répondre à ses besoins.

En prenant soin de mes relations affectives

Je choisis de prendre soin de mes relations affectives en respectant le sacré de la relation. Elles sont ma richesse. Je m’assure que la communication soit toujours bienveillante; de maintenir une relation vraie et authentique; de me relier aux autres en maintenant le contact avec mes êtres chers; de favoriser toujours le respect de soi et de l’autre; de ne pas laisser les émotions m’éloigner des gens que j’aime; de pardonner à ceux qui me blessent consciemment ou inconsciemment; de choisir les relations qui nourrissent mon coeur; de maintenir mon coeur ouvert même aux gens que je n’aime pas. Je reconnais l’importance de l’amour car nous sommes tous reliés!

En prenant soin d’exprimer mes émotions

Je choisis de prendre soin de mes émotions en laissant circuler librement; en me rassurant quand j’ai peur; en m’affirmant quand je suis en colère; en me consolant quand j’ai de la peine; en me permettant de rire et de faire des folies quand j’ai de la joie au coeur; en évitant de projeter mes émotions sur les autres; en reconnaissant mes blessures; en prenant responsabilité des émotions qui peuvent être éveillées par les gens qui m’entourent; en laissant mes émotions se libérer par l’art thérapie, la danse-thérapie, l’expression, la respiration, l’écriture, la danse, le dessin, le mouvement; en me libérant des émotions anciennes de mon enfance ou de mes vies antérieures par l’Intégration Mémorielle.

En prenant soin d’écrire et de dessiner ce que je ressens

Je choisis d’écrire et de dessiner ce qu’il y a de mon coeur, cela me soulage, me libère et m’aide à comprendre ce qui se passe dans mon coeur. J’y trouve généralement des pistes de solution, de bien-être, de guérison et même de création. J’ai ainsi accès à mon inconscient et à ma sagesse intérieure qui me guident dans le pardon à moi-même et aux autres. J’écris et je dessine tout ce que je ressens dans un journal intime. Il devient mon confident, en recevant toutes mes émotions, mes états-d’âme. Les mots, les couleurs, les symboles et les images me guident sur la piste de l’autoguérison.

En prenant soin de me tirer aux cartes

Je choisis de tirer une carte Les Pouvoirs d’Ève qui me permettent de me refléter mon état intérieur pour recevoir une guidance de l’extérieur pour honorer et ouvrir mon coeur à me pouvoirs féminins dont celui  de prendre soin de soi: « Reconnais et honore la puissance de ta féminité par Le pouvoir de prendre soin de soi. Prends le temps de t’occuper de toi-même au lieu de prendre soin des autres, de ta maisonnée ou du monde extérieur. Sois bonne avec toi. prends soin de ton corps, de ton coeur et de tes pensées. Tu seras davantage en harmonie avec le monde extérieur.« Prendre soin de soi est féminin et prendre soin des autres est masculin. Recevoir est féminin et donner est masculin. Plus je reçois, plus je peux donner. Plus je prends soin de moi, plus je peux prendre soin des autres. Je choisis de recevoir avant de donner, de prendre soin de moi avant de prendre soin des autres. Me tirer aux cartes me permet d’ouvrir mon coeur à moi-même et de recevoir et de comprendre les messages de mon être.

En prenant soin de danser

Je choisis de danser pour ouvrir mon coeur et me rendre plus vivante et heureuse ; pour laisser circuler les émotions limitatives; pour éveiller ma joie et m’amuser; pour rire en groupe dans des fêtes de famille; pour vivre une thérapie afin de libérer la tristesse, la peur, la colère; pour me libérer de maux de ventre, de maux de dos, de la fatigue; pour me détendre et libérer mon esprit de pensées négatives, des tracas et soucis; pour aller dans les profondeurs de mon être, à la source de mon Féminin Sacré et guérisseur, dans le silence sacré de ma grotte intérieure où se loge mon feu sacré dans mon corps; pour éveiller ma kundalini, ma pulsion de vie, mon potentiel créateur, ma Shakti; pour offrir de l’amour à mon corps par la sensualité; pour amplifier ma pulsion sexuelle et ma libido; pour être en relation avec l’autre; pour faire l’amour; pour m’amener dans des états altérés de conscience, me fait partir en transe tout comme peut le faire la méditation; pour élever mon âme et à la fois m’enraciner à la terre. La Danse-thérapie devient une médecine très féminine pour mon coeur de femme. Je danse les différents archétypes de ma féminité: la chamane, la déesse, la petite fille ou la femme sensuelle. Pour en savoir plus: (Voir séminaire VOYAGE AU COEUR DE SA PUISSANCE FÉMININE – DANSES INITIATIQUES DU FÉMININ SACRÉ  pour honorer les 12 passages initiatiques de sa féminité). Elle me permet d’exprimer toutes les dimensions de mon être, de faire circuler toutes les émotions et le grand mouvement de la Vie dans mon corps, dans mon coeur, dans mon esprit et dans mon âme.


coeur en feuPour apprendre à prendre soin de mon coeur, découvrez les arts sacrés (méditation, visualisation, art-thérapie, danse-thérapie, écriture, intégration mémorielle) que je propose aux femmes et aux hommes sur La voie sacrée du corps, du coeur et de l’âme à travers différents stages, séminaires initiatiques et formations, pour les guider comment naître à son corps, naître à la terre, naître à son coeur, naître à l’amour, naître à sa féminité, naître à sa masculinité, naître à sa sexualité, naître à son âme, naître à son essence, Naître à s mission, Naître à la maîtrise de soi. Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, consultez aussi Les Médecines du Féminin Sacré

Consultez l’article précédent de la série POURQUOI ET COMMENT PRENDRE SOIN DE SOI POURQUOI ET COMMENT PRENRE SOIN DE MON CORPS DE FEMME

Dans le prochain article, je vous reviens avec le thème POURQUOI ET COMMENT PRENDRE SOIN DE MON ÂME DE FEMME

Sylvie Bérubé, Chamane, Guérisseuse et Thérapeute psycho-corporelle

www.femininsacre.com / info@femininsacre.com / 514-990-0073

photo Sylvie 2013 logo-feminin

Comments are closed.